archives Avignon
avignon vu de la tour
pont d'Avignon
Nouveau bureau ADSTD du 12 juin 2014
Vous êtes ici : Accueil

Accueil

Télécharger
PDF

Le mot du Président

L’ADSTD devenue ADTech anime depuis près de 30 ans un réseau d’échanges reconnu au niveau national, sur une ligne métier technique qui s’est considérablement élargie, dans la mesure où elle concerne aujourd’hui des activités liées non seulement aux infrastructures routières, mais également aux mobilités (transports, très haut débit …), aux collèges et bâtiments, à l’environnement et à l’ingénierie territoriale avec la mise en place des Agences Techniques Départementales.
Plus de 300 membres représentant la quasi-totalité des Départements participent aux travaux de l’ADTECH, association professionnelle regroupant depuis l’origine des Directeurs et Directeurs généraux adjoints de Départements et intervenant dans les champs techniques des conseils généraux relevant des domaines de l’équipement et de l’aménagement du territoire : ces services forment à ce titre le socle de l’association.
Depuis 2016 et son changement d’appellation d’ADSTD en ADTech, cette association s’est ouverte aux Métropoles et Régions, afin de tenir compte du transfert de compétences résultant de la loi pour la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) et qui a entrainé une réorganisation de la territorialisation des politiques publiques.

A titre d’exemple, la ligne métier équipement et aménagement du territoire représente :
• Plus d’un tiers des agents de la fonction publique départementale
• 391 500 Kms d’infrastructures routières en France et près de 3,5 milliards d’euros investis tous les ans
• Le transport scolaire journalier de près de 2 millions d’enfants pour près de 2 Milliards d’€ mobilisés hors investissement, avant le transfert de la compétence aux Régions le 01/01/2017
• Sur les politiques routières et de transport, les commandes publiques des départements font vivre un tissu local de PME-PMI de plus de 100 000 emplois locaux spécifiques.

Les travaux et échanges qu’elle poursuit permettent par la mobilisation d’équipes motivées, ayant une connaissance fine des territoires et des politiques publiques :
• D’élaborer et de promouvoir une réflexion stratégique commune sur l’ensemble des lignes métiers techniques
• De partager les enjeux, les expériences dans une recherche de mutualisation des compétences et d’optimisation des moyens.
• D’être force de propositions tant à l’échelle départementale, interdépartementale que nationale.
Aussi, depuis sa création en étroite concertation avec l’ADF, l’ADTECH a participé activement :
- A la préparation et la mise en place des 2 réformes territoriales, privilégiant le département comme périmètre de définition et de mise en œuvre de politiques de proximité. Cette gestion de proximité a permis de générer des gains de productivité,

- A la déclinaison opérationnelle, partenariale et adaptée aux besoins spécifiques des territoires, de politiques publiques de proximité dans les compétences techniques,

- A l’optimisation des moyens et à l’évolution des techniques dans un contexte de contraintes budgétaires de plus en plus importantes,

- A la restructuration des instances d’ingénierie (IDRRIM, CEREMA, CoTITA, COMOAR…) afin de maintenir un niveau de compétence technique indispensable.

Le lien particulier qu’elle entretient avec l’Assemblée des Départements de France nous permet de conserver une cohérence d’approche entre élus et techniciens départementaux.

Des démarches similaires ont été entreprises vers l’Association des Régions de France (ARF) et vers l’association regroupant les métropoles, agglos et grandes villes (France Urbaine).

Anne-Marie HERBOURG
Présidente de l’ADTech
et les membres du bureau.






Actualités

Documents du CD 64

13/11/2018
Le projet de délibération du CD 64 pour promouvoir les matériaux alternatifs en technique routière. Le document est à retrouver sous Echanges et Ressources documentaires/Contribution libre. S'y trouve également une « doctrine » interne au CD64 pour accompagner la  mise en place de la VMA80.
LIRE LA SUITE

Revue de presse

La valeur du patrimoine public français a fortement chuté en dix ans

02/11/2018
Le patrimoine net des administrations publiques, qui tient compte des actifs et du passif de la France, s’est établi à 8 % du PIB en 2017… alors qu'il était de 58% en 2007.Voir dans cet article des ECHOS.
LIRE LA SUITE
idrrim idrrim idrrim idrrim